En 2020, investir dans l’immobilier ancien apparaît comme l’une des solutions clés pour bénéficier de revenus complémentaires avec des rentabilités intéressantes.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif ?

Parmi l’ensemble des dispositifs d’investissement existants, la pierre demeure le placement le plus sûr. En effet, dans les grandes villes notamment, le marché est relativement stable à court-moyen terme.

De plus, investir dans l’immobilier permet de se construire un patrimoine pérenne dans le temps. Les loyers générés par la location peuvent constituer un complément financier non négligeable au moment de la retraite.

 

Les avantages de l’ancien

Aujourd’hui, peu de fonciers sont disponibles. Ainsi, l’offre étant inférieure à la demande, les promoteurs s’arrachent les terrains, et les prix du neuf flambent. Les rentabilités des biens neufs en sont directement impactées (3,5 % en moyenne), alors qu’il reste possible de dégager de beaux rendements dans l’ancien (4,5 % en moyenne).

De plus, dans les métropoles très urbanisées comme Paris, Lyon ou Bordeaux, les meilleurs emplacements sont réservés à des biens déjà construits.

 

Comment sélectionner un investissement locatif ?

Afin de sélectionner un bien immobilier, le premier critère doit rester celui de l’emplacement : dans une grande ville, à proximité de centres d’activités ou d’un campus étudiant de préférence. Le choix d’un emplacement de qualité permet d’allier valeur patrimoniale et marché locatif dynamique.

 

En 2020, dans la plupart des métropoles françaises (Paris, Nantes, Bordeaux), l’offre de logements locatifs reste inférieure à la demande, ce qui devrait permettre aux investisseurs de conserver des niveaux loyers et de rentabilité intéressants.

 

Source :

Le Figaro, « Investir dans l’immobilier en 2020 : de meilleurs rendements dans l’ancien »