La LMNP et le régime fiscal des bénéfices industriels et commerciaux

La location meublée non professionnelle peut représenter un complément appréciable de revenus… qui est donc imposable. Le choix du régime micro BIC en tant que non professionnel peut présenter certains avantages.

LMNP et micro BIC : la fiscalité simplifiée

Le fonctionnement du régime de la LMNP en micro BIC est très simple. Le propriétaire bénéficie d’un abattement forfaitaire de 50 %, ou de 71 % en cas de meublé touristique. Le revenu net sera soumis à l’impôt sur le revenu. Les montants des loyers perçus sont à indiquer une seule fois dans la déclaration complémentaire 20142 CPRO. Cette procédure simplifiée évite de multiplier les opérations comptables et fait donc gagner du temps aux propriétaires.

LMNP et BIC en réel : une solution intéressante

L’autre solution est d’opter pour le régime réel, c’est-à-dire de ne plus déclarer seulement des revenus bruts, mais de calculer toutes les charges qui viennent s’imputer. Les frais déductibles étant souvent supérieurs aux 50 % forfaitaires dans une LMNP, le BIC en réel se révèle être très avantageux. Le revenu est minimisé ainsi que l’imposition. Il est même possible, dans le cas d’un financement par l’emprunt du bien, de tenir compte du crédit et de générer ainsi un déficit qui est reportable sur dix ans.

2019-01-29T14:14:56+02:00