Où investir en 2019 ?

A ce jour, les taux des prêts immobiliers sont historiquement bas, et ne devraient pas augmenter de manière significative avant plusieurs mois. L’argent « coûte peu cher », c’est donc plus que jamais le moment d’investir dans la pierre. Mais dans quelle ville ?

 

Dans son numéro du mois de mars, « Investissement Conseils » décrypte le marché locatif par ville. Nous proposons aujourd’hui une autre lecture de cette analyse, axée sur l’investissement en LMNP.

Nantes

Nantes est située à 45 minutes du littoral, et à environ 2h de Paris. Sa situation idéale et sa bonne qualité de vie en font une ville star de l’Ouest. De plus, entre 6.500 et 7.500 logements neufs devaient être construits par an, or la ville n’a pu en produire que 5.500. Le déséquilibre entre offre et demande locatives est donc fort, ce qui offre une forte potentialité pour les investisseurs. Les secteurs à privilégier sont les suivants : nord de la ville, île de Nantes, centre-ville (3.500 € à 4.000 € du m2).

 

Toulouse

La ville rose, capitale de l’aéronautique et de l’aérospatial, profite d’une croissance démographique très importante (environ 15.000 habitants chaque année). Dans la première couronne de la ville, où les bassins d’emplois sont concentrés, le prix au mètre carré reste abordable – entre 3.500 et 4.000 €. L’Union, Balma, ou encore Ramonville-Saint-Agne, situées en périphérie immédiate de la ville, constituent donc de belles opportunités d’investissement.

 

Marseille

Aujourd’hui, Marseille est la destination la moins prisée des investisseurs. Pourtant, la ville profite d’un flux migratoire conséquent, qui permet aux propriétaires de trouver des locataires rapidement. De plus, l’immobilier reste bon marché (3.000 € du m2 dans les quartiers du centre-ville en rénovation), paramètre important qui peut compenser l’environnement social de certaines zones.

 

Montpellier

Montpellier, située à seulement 11 km de la mer, est une cité étudiante. Dans le centre historique, les prix avoisinent les 4.000 € du m2. Dans la première couronne, ils se situent aux alentours de 3.500 € du m2. Il peut donc être intéressant d’acquérir des petits biens en centre-ville, ou des grandes surfaces en première couronne, pour y faire de la colocation par exemple.

Ile de France

A Paris, les prix au m2 atteignent des hauteurs vertigineuses (parfois entre 8.000 € et 9.000 €). Néanmoins, plusieurs villes de banlieue pourraient être fortement valorisées dans les prochaines années, grâce au projet de réseau de transports du Grand Paris. Actuellement « villes dortoir », des communes telles que Cachan, Bagneux ou Blanc-Mesnil pourraient constituer de belles opportunités d’investissement.

 

Lille

C’est la rentabilité des biens immobiliers qui est fortement intéressante dans la ville de Lille. En effet, la métropole concentre les universités et les sièges sociaux de la région. Le marché locatif, composé d’étudiants et de jeunes actifs principalement, est donc très tendu, ce qui permet aux propriétaires de pratiquer des loyers relativement élevés. Les prix au m2 sont, eux, de l’ordre de 4.500 € à 5.000 € en centre-ville.

Source : Investissement Conseils, « Dans quelle région investir ? »

2019-03-14T17:47:58+02:00